L’ombre, l’envers de l’égo

par | 19 Nov 2020 | psychologie | 2 commentaires

L’ombre est l’envers inconscient de votre égo. On peut dire qu’il s’agit de nombreuses parts de qui vous êtes vraiment, sans le savoir.

L’égo est le sujet qui pense, c’est-à-dire qu’il s’agit de l’endroit conscient de votre propre personne. On pourrait dire qu’il s’agit de la personne que vous croyez être.

Personne ne peut devenir conscient de son ombre sans déployer un effort moral considérable.

Définition de l’ombre

L’ombre représente tout ce que vous avez refoulé au fil des années, dans votre inconscient. Par le refoulement, vous vous êtes mis à l’abri du rejet de vos parents ou éducateurs – et à l’abri du rejet de la société. Ce qui est le rôle de votre égo : vous protéger.

Ainsi, vous avez pris soin de refouler toute conduite inconvenante ou répréhensible, pour ne garder que le côté gentil, poli, correct et acceptable de votre être.

De cette manière, pour plaire, vous avez relégué aux oubliettes de larges parts de vous-mêmes.

Or, tel un volcan psychique, cette énergie compressée est vivante et active.

Conséquences de votre ombre dans votre vie

Ces éléments mal aimés et non reconnus de votre être, même une fois refoulés, cherchent à s’affirmer. Aussi, tôt ou tard, ils se retourneront contre vous. Car ce que votre égo a mis en place à un moment donné, n’est plus valable ni utile par la suite.

Votre ombre est à l’origine de bien des conflits interpersonnels. En outre, vous pouvez être certain qu’elle est partie intégrante des schémas répétitifs qui reviennent dans votre vie de façon à la fois subtile et évidente.

De la même manière, votre ombre est à l’origine des conflits en vous-même (manque de confiance, doute, culpabilité, honte, etc.).

Ainsi, votre ombre, indomptée, dirige vos obsessions, projette sur autrui vos peurs, vos ambitions et vos envies non émergées.

Sa présence crée un voile sur la réalité de vos moments de vie.

Deux grandes formes d’ombre

Ces deux formes sont l’ombre noire et l’ombre blanche. Ce sont les deux aspects principaux de votre ombre. Et, comme vous allez voir, elle possède aussi des profondeurs complexes.

L’ombre noire :

Elle résulte de tous vos instincts refoulés depuis toujours. Et, plus généralement, l’expression réprimée de vos émotions et de vos pensées profondes.

Ainsi, l’ombre noire est tout ce que vous ne vous autorisez pas à vivre ou à exprimer.

L’ombre blanche :

Votre ombre blanche provient, soit du manque de développement (apprentissages, famille pauvre culturellement), soit de refoulement d’une tendance vertueuse (non soutien des parents). Elle peut aussi provenir du refoulement d’une tendance spirituelle ou religieuse (carcans morals).

Dans les profondeurs de votre ombre : l’ombre familiale

Ce que l’on appelle l’ombre familiale résulte des nombreuses injonctions et comportements, qui ont eu force de loi dans votre famille.

Or, en quelques sortes, dans la tête de l’enfant que vous étiez, ces injonctions sous-entendaient  :

Ne sois pas

  •  en santé !”
  • toi-même !”
  • intime dans tes relations !”
  • un garçon (ou une fille) !”
  • un enfant !”

Ou encore, elles sous-entendaient : “Ne

  • ressens pas !”
  • réussis pas !”
  • existe pas !” 
  • t’engage pas !”
  • pense pas !”

 

sinon nous ne t’aimerons plus.”

Voilà donc comment se construit votre ombre familiale, qui est une large part de votre ombre.

En outre, le « mouton noir » de la famille révèle, par son comportement, l’aspect déficient du développement familial qu’il essaie ainsi d’équilibrer.

De plus, les blessures, les tragédies et les drames restent inconscients dans la mémoire de la famille. Ils sont gravés dans votre ADN. En outre, les non-dits ont tendance à se reproduire d’une génération à l’autre. Elles créent une empreinte qu’il est bon de conscientiser pour y mettre un terme.

Dans certains cas, la psychogénéalogie ou la constellation familiale pourront vous être une aide précieuse.

Encore plus en profondeur : l’ombre institutionnelle et l’ombre nationale

A titre indicatif seulement, sachez qu’il existe également l’ombre institutionnelle et l’ombre nationale qui participent de l’inconscient collectif.

Toutefois, comme cet inconscient collectif est fait d’individus, je trouve qu’il est préférable de vous centrer sur votre ombre personnelle.

Change en toi ce que tu veux voir changer en ce monde“. Ghandi

Suggestion de travail :

Voir l’article : Reconnaître les parts de votre ombre

 Suggestion de lecture :

 Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même, de Lise Bourbeau

 

 

 

2 Commentaires

  1. Marie Angelina PETIT

    Je trouve enfin une explication qui capte mon sentiment.
    Merci Peggy 🙂

    Réponse
    • Connexion-Zen

      Merci pour ton message Marie. Et cette “explication” constitue la base du travail en psychologie. Sans cette explication, on pourrait passer notre vie dans leur bureau. C’est une information primordiale pour tout travail d’introspection, à mon sens. Incontournable donc pour se dégager des filtres obsolètes de l’égo. Je vais bientôt faire un article sur l’égo 😉

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *