Qu’est-ce que le coaching ?

par | 29 Avr 2020 | développement personnel | 0 commentaires

Une réponse concise serait :

« C’est l’art d’accompagner une personne dans la profonde connaissance de soi, dans l’atteinte de ses objectifs, ses challenges ou ses projets, qu’ils soient personnels ou professionnels. »

Mais voyons plus en détails…

 

Etymologie

Il provient du français coche, lui-même dérivé du hongrois kocsi, qui, au XVIème siècle, désignait une voiture tirée par des chevaux pour le transport des voyageurs. Le conducteur d’un coche était un cocher. En anglais : coach man. Le coach accompagnait les voyageurs d’un point à un autre. Le terme coach est donc associé à la notion de direction, de sens, d’accompagnement d’un point à un autre. Le terme anglais coaching est issu du verbe to coach, qui signifie usuellement entraîner, accompagner, motiver.

 

Historique et évolution

Socrate, précurseur de la maïeutique, peut être reconnu comme le père du coaching. La définition encyclopédique de la maïeutique est la suivante : « Elle est appliquée aux personnes qui ignorent qu’elles savent. Elle consiste à faire accoucher les esprits de leurs connaissances. Elle est destinée à faire exprimer un savoir caché en soi. » La maïeutique, très utilisée en coaching, est l’art de poser des questions ; ainsi, par le biais de questionnements, l’esprit du questionné parvient à trouver en lui-même les vérités. Le postulat du coach étant que chaque individu possède ses propres ressources. Pourtant le coaching est beaucoup plus connu, depuis les années 1950/60 aux Etats-Unis, sous son concept sportif : entrainement physique, préparation mentale, gestion du stress et des émotions… pour faire des champions. Timothy Gallwey, enseignant, spécialiste du tennis puis du golf, pédagogue à Harvard, a mis le doigt sur l’essence-même du coaching ; si un entraineur parvient à amener son élève à lever ou contrôler les obstacles intérieurs qui l’empêchent d’atteindre son niveau optimal de performances, le potentiel naturel de cet élève se manifestera sans qu’il ait besoin d’un apport massif de l’extérieur. Il affirmait que « L’adversaire que l’on porte en soi est bien plus redoutable que celui qui nous donne la réplique derrière le filet ».

 

Du sport à l’entreprise

C’est Gallwey qui fut le premier à mettre au point une méthode de coaching simple, applicable au monde de l’entreprise. David Hemery, John Whitemore, Frederic Hudson (lien vers un article) et Dan Millman comptent parmi les précurseurs éclairés qui ont contribué, en pédagogues humanistes, à façonner l’art du coaching sportif pour le rendre lisible au plus grand nombre. Dans le courant des années 60, un phénomène socioculturel se produit dans nos sociétés occidentales, avec l’apparition de l’individualisation, de l’émergence du soi et de l’accélération de la complexité des organisations, notamment celle de l’entreprise, créant un schisme entre l’individu et les structures. L’accélération du désir d’efficacité n’a fait qu’entretenir et augmenter un sentiment de mal-être, que l’on appelle communément le stress. C’est à partir des années 1980 que le coaching va déborder du milieu sportif pour s’introduire en entreprise. Le coaching fait son entrée en France dans les années 1990.

De l’entreprise à l’individu

Grâce à son efficacité prouvée dans le monde de l’entreprise et dans ses différentes applications, une forte demande a fait naître le life-coaching ou coaching de vie, encore appelé coaching individuel ; un coaching de génération accessible à tous : le développement personnel. Il répond à une évolution sociétale, une évolution des consciences et au désir de changement.

 

Du coaching de performance au coaching de bien-être

On observe en France une forte demande en coaching individuel depuis la crise économique de 2008, dont on pourrait dire qu’elle s’est transformée en crise humaine. Ceci allant avec une accélération fulgurante de tout ce qui compose nos sociétés modernes. (A noter que l’on parle également, dans un autre registre, d’accélération cosmique) Les maladies graves et inexpliquées se développent en même temps. La consommation d’antidépresseurs et somnifères ne cesse d’augmenter. Les souffrances humaines augmentent. De plus en plus d’individus comprennent que la santé et l’équilibre dans leur vie, sont le résultat de la connaissance, de la prise en compte et de l’entretien de nombreux plans de l’existence. Pour ma part, c’est particulièrement sur cet axe de développement du bien-être que je travaille.

Les différents types de coaching

  • Le coaching d’entreprise
  • Le coaching individuel ou life-coaching
  • Le coaching à thème : amincissement, coaching sportif, coaching de la voix, coaching de l’image (relooking), etc.

Trois axes en coaching

  • Le coaching de développement
  • Le coaching de résolution (de problèmes)
  • Le coaching stratégique

Les sept domaines d’intervention du coaching

  • La carrière (trouver sa voie, évolution…)
  • L’argent (gagner plus, sortir des dettes, gérer…)
  • Le profit dans le business (augmenter les bénéfices…)
  • Le développement de l’être (confiance, estime, bien-être…)
  • Le développement des savoirs et savoir-faire (communiquer, définir ses objectifs…)
  • Le sens de la vie (projet de vie, légende personnelle…)
  • La qualité de vie (équilibrer les différents domaines de la vie…)

 

Les cinq grands domaines de vie qu’un coaching peut vous aider à équilibrer

  • Le couple
  • L’épanouissement personnel (dont la santé fait partie)
  • L’activité professionnelle
  • La famille
  • Le social

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *