Les cycles de la vie

par | 27 Oct 2020 | développement personnel | 0 commentaires

La vie est soumise à la loi des cycles

Je vous parle de “loi” des cycles, car, bien qu’aucune formule scientifique ne le prouve, jusqu’ici personne ne peut observer l’existence de quoi que ce soit sans qu’il n’y ait un début, une évolution et une fin.

Par exemple, vous pouvez observer ce phénomène de cycles d’évolution (ou de cycles et d’évolution) dans l’univers et la nature terrestre ; dans tout le règne humain, les règnes animal, végétal et minéral.

Ainsi,  vous, personnellement en tant qu’être de chair et d’os, vous êtes né, avez grandi physiquement et mentalement. Puis vous vieillirez avant de mourir, sauf en cas d’accident ou maladie survenus précocement, évidemment.

De toute évidence, votre vie a évolué au travers de cycles – de périodes – qui ont commencé, évolué puis se sont terminées pour passer à autre chose. Vous avez mûri et vous continuerez d’évoluer d’une manière ou d’une autre jusqu’à la fin de vos jours.

 La seule chose qui ne change pas, c’est le changement !

La loi des cycles dans l’aspect immatériel

 Il est utile aussi de souligner que le phénomène de cycles se retrouve dans l’aspect immatériel de la vie. Et ce, à l’échelle individuelle comme à l’échelle collective.

Par exemples, les 24 heures de la journée se divisent en plusieurs cycles entre la nuit et le jour. Les relations naissent, évoluent et se terminent. Ainsi que les situations, les événements, les modes, les mentalités, la sociologie, la médecine, les croyances, etc.

Mais évidemment ! Je le sais. Pourquoi elle raconte ça sur son blog  ?” direz-vous.

Eh bien parce que tout le monde le sait plus ou moins consciemment. Pourtant je vois tous les jours des personnes souffrir, se mettre en colère, se sentir blessées ou frustrées pour diverses raisons.

Or, bien souvent, c’est parce que l’on sait – et que l’on ne tient pas compte de ce que l’on sait – que l’on se prend la tête.

Alors, peut-être qu’il sera bon pour vous qui me lisez, de veiller à ne pas perdre de vue la loi des cycles. De plus, vous aurez tout à gagner à aller un peu plus loin dans votre réflexion sur le sujet. Car c’est un gage de lâcher-prise dans bien des circonstances. De surcroît et entre autres, c’est aussi une garantie pour augmenter votre confiance pour avancer dans la vie.

La loi des cycles dans votre vie

 Pour commencer, je voudrais vous parler de l’acceptation de cette loi. Accepter au sens “d’intégrer”. Car si c’est juste intellectuel vous aurez tôt fait d’oublier la loi des cycles.

Accepter que rien ne soit éternel, vous aidera, par exemple, à vieillir plus sereinement. Eh oui, personne n’y déroge, vous vieillirez comme tout le monde. C’est énervant pour certains, mais c’est ainsi.

Autre exemple, accepter la loi des cycles vous aidera à mieux vivre la fin d’une relation, la fin d’une bonne période ou la fin d’un bon moment ou la fin de votre bonne humeur.

De la même manière, lors de moments difficiles, vous saurez avec confiance que la roue va tourner. Et si vous avez plus confiance, vous êtes plus serein. Ce qui est une force non négligeable dans votre vie. Car une vie plus sereine est une vie plus heureuse.

De fait, tous les deuils, au sens large du mot, sont plus faciles – du moins plus courts, lorsque votre mental cesse de résister à ce qui est. Puisque tout est cyclique.

La loi des cycles dans votre corps

Puisque tout est cyclique, sachez que tout votre organisme vit au rythme d’une horloge biologique qu’il est utile de connaître pour renforcer votre bien-être.

Toutefois, comme j’ai beaucoup à dire dans ce paragraphe, ce sera l’objet d’un autre article.

Suggestions de lecture :

 La loi des cycles selon le modèle d’Hudson : document complet avec exercices de développement personnel à télécharger ici.

Les cinq saisons de l’énergie, de Isabelle Laading (selon les principes de la médecine traditionnelle chinoise)

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *