Huilez votre cerveau !

par | 20 Oct 2020 | trucs et astuces | 0 commentaires

Huilez votre cerveau avec les Omega 3

 Pourquoi ?

Comme les cellules de votre corps tout entier, les cellules de votre cerveau renouvellent leurs constituants en permanence. Vos cellules de demain sont faites de ce que vous mangez aujourd’hui. Or, les cellules de votre cerveau ont un besoin INDISPENSABLE d’acides gras essentiels. Et vous les trouverez dans les Omega 3 car ce sont des acides gras essentiels.

Indispensable pour votre cerveau, pourquoi ?

Car les deux tiers (2/3) de votre cerveau sont constitués d’acides gras essentiels ! Ceux-ci sont les constituants de base de la membrane des cellules nerveuses , leur “enveloppe”.  A travers laquelle ont lieu toutes les communications entre toutes les cellules nerveuses dans toutes les régions de votre cerveau et de votre corps. Ce que vous mangez est directement intégré dans ces membranes. C’est-à-dire partout dans votre corps et votre cerveau !

Les graisses saturées, telles que contenues dans le beurre et les graisses animales, sont solides à température ambiante. Si vous en consommez trop, cette rigidité se reflète par une rigidité des cellules de votre cerveau, entre autres.

C’est ainsi qu’à la longue, vous voyez apparaître bon nombre de problèmes de santé physique ET psychiques. D’autant plus si vous consommez aussi beaucoup de gluten (pâtes, pain,…), qui forment une sorte de glue dans l’organisme. Cette rigidité empêche la bonne circulation de vos informations internes, si je puis dire pour faire simple.

 

 Les Omega 3, gage de santé

    Si, au contraire, vous mangez surtout des graisses polyinsaturées, les gaines des cellules du cerveau sont plus fluides, plus souples. Ainsi, la communication entre elles est plus stable. Surtout s’il s’agit d’acide gras essentiels Omega 3. Ses effets sur le comportement ne sont pas subtils !

    Car ils sont essentiels, comme leur nom l’indique.

    En plus d’être bon pour votre cerveau, les Omega 3 sont bons pour votre cœur, dont les neurones particulières en sont gourmandes. De plus, c’est tout votre système cardio-vasculaire qui s’en trouve amélioré. Les acides gras essentiels vous permettent de mieux traiter les mauvaises graisses. Donc, moins de cellulite aussi. Encore du bonus, les acides gras essentiels participent activement à la production de collagène.

    Or, le collagène concerne l’élasticité de votre peau bien sûr, mais absolument toutes les membranes des organes, des muscles et tout ce qui possède une membrane. Ainsi, vos intestins, votre foie, les parois de vos vaisseaux sanguins et artères en profitent largement ! La liste n’est pas exhaustive.

    De surcroît, les Omega 3 vous permettent de garder l’équilibre psychique. Vous avez plus de force morale pour affronter les défis de la vie. Et fini les déprimes hivernales si vous faites une cure en automne/hiver.

    Où trouver les Omega 3 ?

    Vous trouverez ce précieux acide, entre autres, dans le poisson, certains crustacés, les noix et quelques légumes, ainsi que dans l’huile de noix ou l’huile de lin. Toutefois l’Omega 3 est très sensible à la lumière et la chaleur. Il se transforme vite en oxydant. C’est pourquoi vous ne trouverez que de petits contenants pour l’huile de lin. Quant à la consommation des quelques légumes frais qui en contiennent, comme vous le savez, à moins d’avoir votre potager, c’est compliqué.

    En ce qui concerne le poisson, c’est surtout le poisson cru ou très peu cuit qui vous procurera les apports nécessaires en Omega 3.

    Les Omega 3 en cure

    Je vous recommande d’en faire une cure sous forme de compléments alimentaires chaque année. Ce n’est ni plus ni moins que de l’huile de poissons en capsules.

    Pour ma part, j’ai commencé cette cure annuelle il y quelques années pour remédier à de grosses déprimes hivernales. Quand j’ai constaté tous les bienfaits, j’en ai fait une bonne habitude !

    La période de fin d’été ou début d’automne est la meilleure pour commencer. A faire au moins pendant 3 mois. A renouveler n’importe quand si vous sentez le besoin.

    Il est important qu’il y ait une bonne teneur en DHA et EPA. Vérifiez que les capsules contiennent un peu de vitamine E pour protéger l’huile contre l’oxydation.

    Pour éviter l’oxydation de l’huile à l’intérieur de votre organisme, prenez un complexe vitaminé qui associe vitamine E, vitamine C, et sélénium.

    Personnellement, avec les Omega 3, je prends un complexe vitamines/oligo-éléments qui s’appelle “Azinc Vitalité”, qui me fait un bien fou aussi. Je ne gagne rien en le citant mais je ne parle que de ce que je connais bien.

    Cette année j’ai ajouté à ma cure du silicium organique et du magnésium. Eh bien j’ai récupéré en énergie, en motivation encore plus vite ! De plus j’ai beaucoup plus d’enthousiasme au quotidien.

    A bon entendeur 😉

     

    De nombreuses informations de cet article viennent du livre “Guérir”, du Docteur David Servan-Shreber. Je vous invite à le lire.

    Autre suggestion de lecture : “La santé commence par les intestins”, de Scarlette Weinstein Loison.

    Ici, vous trouverez un article très intéressant sur les graisses polyinsaturées.

     

    0 commentaires

    Soumettre un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *